Chiens guides : une aide inestimable pour les malvoyants

Les chiens guides d’aveugles sont des chiens spécialement éduqués pour faciliter la vie d’un aveugle ou d’une personne malvoyante notamment dans tous ses déplacements. En l’occurrence, il a le droit d’entrer librement et gratuitement dans n’importe quel espace public comme les commerces, les salles de cinéma,  les hôtels et les maisons d’hôtes ainsi que dans les transports publics ou privés.

Il apporte donc autonomie, confort et sécurité aux personnes visuellement déficientes. Il est remis gratuitement à tout individu ayant un problème de vision. Cela dit, le chien guide n’est pas un GPS. Il travaille uniquement sous les ordres de son maître.

Le rôle d’un chien guide d’aveugles

Le chien guide d’aveugles est un vecteur de relation publique. En effet, il favorise l’autonomie des personnes malvoyantes et l’indépendance de celles-ci tout au long de leurs  déplacements. De par sa bonne éducation et ses qualités relationnelles, il permet l’intégration dans la vie sociale.

Comme son nom l‘indique, son rôle principal est de guider son maître en l’aidant à éviter les obstacles à l’instar des poubelles, des poteaux, des passants, des vélos, des motos et des voitures stationnées. Qui plus est, la mémoire d’un chien est capable d’enregistrer les parcours courants de son maître, ce qui lui  permet d’indiquer les différents reliefs existants sur le trajet  comme  les trous, les escaliers ou  les bordures de trottoir.

Accompagner les non-voyants ne fait pas de lui un instrument, car en dehors de ses heures de travail, c’est un chien de compagnie  qui a besoin de moments de détente et de complicité avec son maître.

Comment se déroule la formation d’un chien guide??

L’éducation d’un chien guide d’aveugles est soumise à la gérance de la fédération française des Associations de Chiens guides. La formation d’un chien guide s’étale sur plusieurs mois afin qu’il puisse assister les personnes visuellement déficientes comme il se doit.

Le cursus se présente comme suit : à l’âge de 2 mois, le chien est admis au centre d’éducation. En attendant sa première année, il est placé dans des familles d’accueil bénévoles situées à proximité de l’école. Ces familles représentent un maillon important de la chaîne de solidarité. D’ailleurs, leur éducation prend forme au sein de ces familles où les chiens apprennent l’obéissance de base, la propreté et la socialisation.

Il faut savoir que la prise en charge des futurs chiens guides dépend essentiellement d’une donation pour malvoyant. L’apprentissage proprement dit à l’école se fait à partir de 12 mois. La rencontre entre le maître et son chien aura lieu après l’analyse de la candidature des personnes déficientes visuellement.

Laisser un commentaire