Des données géographiques utiles pour un investissement dans un domaine viticole en Provence

Vous voulez vous lancer dans l’aventure du vin ? Prenez la direction de la Provence, une région réputée pour son fort potentiel. Rouge, blanc, rosé, cuit, sec, mousseux, avec un arrière goût épicé ou fruité, du corps, de la cuisse, de nombreux cépages s’offrent à vous, à condition bien entendu de trouver votre propriété. Ces données vous aideront certainement à choisir la vôtre.

Décryptage de l’ investissement dans un domaine viticole en Provence

Un investissement dans un domaine viticole en Provence, c’est trouver sa place au soleil parmi 26000 hectares de vigne qui produisent annuellement plus de 160 millions de bouteilles. Trois grandes appellations d’origine contrôlée (AOP) se taillent la part du lion dans le vignoble de la région. Elles représentent 96% du volume de production. Il s’agit de l’AOP Côtes de Provence, de l’AOP Coteaux Varois en Provence et de l’AOP Coteaux d’Aix en Provence.

 

Cinq appellations communales regroupant une ou plusieurs communes produisent des vins caractéristiques : Palette, Baux de Provence, Cassis, Bandol et Bellet. Près de 80% de la production est consacré à la production de rosé, soit environ 141 millions de bouteilles. La production est composée de 15 % de vins rouges et de 5 % de vins blancs. La Provence fournit actuellement 5, 6% des rosés du monde.

 

Les vignobles de Provence se répartissent sur trois grands groupes de terrains arides et peu profonds. D’abord les terrasses calcaires qui bordent les grands massifs des Alpilles, des Alpes, des Alpes de Haute-Provence et de la Sainte-Baume. Entre Toulon et Saint-Raphaël, les sols cristallins du massif des Maures sont composés de granite et de schistes. Les sols argilo-siliceux et gréseux forment la dépression permienne entourant le massif des Maures et dessinant un arc de cercle allant de Fréjus à Hyères en passant par Le Luc, Brignoles et les Arcs.

 

Le climat de la Provence est de type méditerranéen caractérisé par un fort ensoleillement, des températures élevées et des précipitations inégalement reparties dans l’année. Tombant sous forme orageuse, celles-ci atteignent plusieurs dizaines de millimètres en quelques heures, voire plusieurs centaines de millimètres en une journée. Le vent est omniprésent avec le mistral qui apporte le vent d’est et la pluie.

 

La Provence totalise 3 900 déclarants regroupés dans 48 caves coopératives représentant 55 % de la production et 370 caves particulières représentant le reste. La densité des plantations est de 2,5 m² par pied maximum, avec 2,50 m maximum entre chaque rang et 0,80 m sur le rang. Les vignes sont généralement conduites en taille courte, à coursons à deux yeux, soit en gobelet soit en cordon de royat.

Laisser un commentaire