Un emprunt hypothécaire ou les conseils à suivre pour faire le bon choix

Les conseils qui suivent permettent d’être sur la bonne piste pour avoir un emprunt hypothécaire :

  • ce ne sont pas seulement les banques qui permettent aux particuliers de contracter un emprunt. Font également partie les caisses d’épargne, les compagnies d’assurance, les sociétés de prêts hypothécaires,
  • comparer tous les critères qui peuvent l’être. Les différentes caractéristiques à passer au crible sont la même durée de crédit, le taux d’intérêt, avec une hypothèque ou un mandat hypothécaire, les coûts liés à l’emprunt, les frais supplémentaires (frais de notaire, frais de dossier…), procédure en cas de non-paiement ou léger retard de paiement…

S’informer à l’avance avant de choisir un emprunt hypothécaire

Contracter un emprunt hypothécaire ne peut pas se faire en un jour. Au préalable, l’emprunteur doit réunir beaucoup d’informations, négocier, avoir l’approbation de la banque, transférer le dossier au notaire, fournir les informations nécessaires au notaire. Alors seulement, une proposition d’acte liée à un prêt hypothécaire va pouvoir être rédigée. Cette procédure prendra quelques mois. Aussi, l’acheteur doit avoir à disposition des fonds nécessaires. Aussi, le notaire est là pour donner des conseils. Ces derniers peuvent concerner la répartition de l’assurance solde restant dû entre l’emprunteur et son conjoint, le choix de la prime d’assurance solde restant dû constante ou variable, un paiement unique ou une prime répartie en plusieurs années, la pertinence de la déduction fiscale ou non, la comparaison des différentes primes d’assurance solde restant dû…

Et l’Etat dans tout ça ?

Par la déductibilité fiscale d’un emprunt hypothécaire, intérêts et primes, cela ne veut aucunement dire que l’Etat paie à la place de l’emprunteur. Ce dernier aura à payer moins d’impôts car les remboursements à la banque ou à la compagnie d’assurance seront déductibles de ses revenus et ressources financières. L’emprunteur en remarquera l’effet après 2 ans. En guise de dernier conseil, l’emprunteur doit parcourir et passer au crible tous ces critères, pour être bien préparé pour faire le meilleur choix. Dans tous les cas, pour éviter toutes les difficultés de préparation, de choix et de montage de dossier de prêt, l’emprunteur peut se faire assister par un courtier en prêt hypothécaire. C’est l’expert professionnel qui se spécialise dans le conseil, l’assistance et la recommandation du meilleur organisme de prêt à choisir.

Laisser un commentaire