La journée de la Terre

La protection de l’environnement via différents gestes au quotidien (prise des transports en commun, économie d’eau, tri des déchets…) devient une problématique de plus en plus importante dans notre époque actuelle et pour les générations futures. C’est pourquoi d’un point de vue politique, chaque année voit plusieurs réunions de différents Etats sur le sujet de l’écologie (ex : la COP21 à Paris). Par ailleurs, la « Journée de la Terre » a été quant à elle instaurée en 1970 afin de sensibiliser tout un chacun aux problématiques évoquées ci-dessus.

Origines de la journée de la Terre

Considérée comme l’évènement environnemental le plus important sur le globe, la journée de la Terre se tient depuis 1970 le 22 avril de chaque année. C’est l’américain Gaylord Nelson qui a mis a point cette journée afin d’encourager les étudiants à établir des projets de sensibilisation à l’environnement au sein de leurs communautés. Cet évènement s’est ensuite diffusé auprès de nombreux pays (environ 140) si bien que l’ONU définit cette Journée de la Terre comme l’occasion de « sensibiliser le public aux défis auxquels est confrontée notre planète. »

Objectifs de cette journée environnementale

Plusieurs objectifs sont visés par cette journée mondiale : prendre conscience des problèmes environnementaux actuels et futurs, établir des projets pour combattre ces problèmes et sensibiliser les jeunes générations aux enjeux écologiques d’aujourd’hui et de demain.

Quelques exemples de gestes simples et non-contraignants dits « eco-friendly » : trier ses déchets, rapporter ses médicaments périmés ou non-utilisés en pharmacie, économiser l’eau en fermant les robinets lors du brossage des dents, éteindre la lumière au départ d’une pièce, favoriser le vélo ou le covoiturage…

La problématique des déchets plastiques mise en avant en 2018

Ainsi, l’un des problèmes majeurs évoqué cette année 2018 a été le plastique : les sacs plastiques mettent en moyenne 400 ans à se dégrader et plus de 150 millions de tonnes de déchets plastiques parsèment les océans (un constat d’ailleurs établi par l’ex-navigatrice et auteure engagée écologiquement Maud Fontenoy dans le cadre de la protection des océans). On parle même d’un continent de déchets qui ferait 7 fois la taille de la France et situé entre Hawaï et les Etats-Unis. Surnommé « le 7e continent de plastique », il représente 80 000 tonnes de débris soit 1,6 millions de km². Autre exemple : la plupart (72%) des échantillons d’eau du robinet ayant été testés en Europe sont contaminés par des fibres de plastique. Ceci représente un réel danger également pour la santé humaine.

Agir pour la bonne cause

Le site officiel earthday.org propose trois moyens d’actions vis-à-vis de cette Journée de la Terre : s’impliquer en rejoignant le mouvement « Earth Day Network », effectuer un don d’un montant libre qui sera reversé à l’association Earth Day Newtork, association à but non lucratif et luttant contre les problèmes environnementaux ou faire connaître les bons gestes et l’association à travers les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Youtube ou Instagram.

Enfin, les petits gestes du quotidien évoqués dans le paragraphe précédent sont également un moyen efficace et régulier d’agir en faveur de l’environnement.

Laisser un commentaire