Le management de transition : une solution pour soutenir le département juridique de sa société

Le management de transition est devenu une pratique très prisée par les chefs d’entreprises  français. Les dirigeants ont habituellement recours à cette solution pour optimiser la gestion financière de leurs enseignes. Désormais, ce procédé permet également de soutenir le département juridique d’une société. Voici quelques informations utiles sur cette nouvelle forme d’intérim management.

Le management de transition : une solution pour restructurer le département juridique

Le management de transition consiste à remplacer le directeur d’un département de l’entreprise par une ressource qualifiée. Lorsque ce remplaçant est appelé pour diriger le service juridique, son expertise aide à repenser toute l’organisation de cette cellule de travail. Le spécialiste analyse tous les problèmes auxquels les agents font face. Il proposera alors des solutions dans les plus brefs délais. C’est pour cette raison que ces professionnels sont sollicités en période de crise ou après le départ du directeur juridique. Son intervention permet également de vérifier tous les dossiers en cours. Ainsi, il fait aussi office d’auditeur. Puisqu’il n’est pas rattaché à l’entreprise, il jouit d’un maximum de liberté, ce qui évite les conflits d’intérêts qui pourraient l’empêcher de prendre des décisions rationnelles.

Le manager de transition juridique est aussi habitué à régler des affaires délicates. Il est souvent amené à négocier avec les fournisseurs ou les bailleurs de fonds lorsque des défauts de payement surviennent. De plus, cet expert intervient également dans le recouvrement des créances.

Dans quels autres cas  peut-on recourir au management de transition juridique ?

Le management de transition permet également de remplacer des absences temporaires. L’agent interviendra alors en qualité d’interim juridique. Il assure la continuité des projets en cours. Il est même apte à diriger le service si le directeur s’absente de manière prolongée. Dans ce contexte, ce procédé donne les moyens de gérer les absences temporaires dans la direction juridique. D’ailleurs, la recrue est tout de suite opérationnelle et elle prendra ses fonctions dans les plus brefs délais.

En cas de surcroit d’activité, la présence de ce professionnel va éviter l’épuisement des ressources internes. Le dirigeant parvient à ménager ses agents, ce qui améliorer la qualité du service offert aux clients. Pour recruter un manager de transition qualifié, il est déconseillé de s’adresser à un cabinet de recrutement classique. Il vaut mieux solliciter des agences spécialisées. Ces structures sont de plus en plus nombreuses sur internet. Les chefs d’entreprises  devront effectuer quelques recherches sur le web et consulter le site d’un établissement répondant à leurs besoins.

Laisser un commentaire