La pépinière d’entreprises : une structure d’hébergement pour les entreprises en développement

Et parfois, les nouveaux porteurs de projets tentent de suivre la même voie en espérant rencontrer le même succès. Cependant, d’autres options sont maintenant envisageables. Parmi les solutions qui s’offrent aux entrepreneurs, on note l’accompagnement d’une pépinière d’entreprises.

La pépinière d’entreprises en quelques mots

Il existe bon nombre de structures d’hébergement pour les entreprises nouvellement créées en France. On peut particulièrement citer la couveuse et l’incubateur. Ces centres accueillent principalement les organismes en cours de création. La pépinière, quant à elle, figure comme le troisième maillon de la chaîne. Elle héberge les entreprises en développement, en d’autres termes, celles qui ont déjà dépassé la phase d’étude. Elle est destinée aux sociétés de moins de trois ans et elle  reçoit ces dernières pour une période d’un an à quatre ans, le temps nécessaire pour qu’un entrepreneur puisse se familiariser  avec  son activité.

Il existe deux types de pépinières, à savoir les généralistes et les spécialisés. La première catégorie accueille toutes les sortes de projets. La seconde est réservée aux entreprises œuvrant dans un domaine précis comme les NTIC, la communication, l’agriculture, le développement durable ou la production. L’adhésion dans cette structure se fait par sélection de dossiers. Celle-ci est conduite par un jury principalement composé de professionnels.

Pourquoi intégrer une pépinière d’entreprises ?

Au cours de leur intégration, les entrepreneurs bénéficient d’un accompagnement personnalisé en fonction de la nature de leurs activités. Les séances de coaching et les formations permettront ainsi de peaufiner le projet afin de bâtir une stratégie de développement. Les sociétés accompagnées ont en effet trois fois plus de chances de réussir.

En plus des prestations de conseils, les porteurs de projets ont également l’opportunité d’enrichir leurs carnets d’adresses, car la pépinière accueille non pas un, mais plusieurs professionnels selon la taille de l’établissement. Tous les membres se côtoient et occupent les mêmes locaux, ce qui favorise les rencontres. De plus, la  plupart des pépinières d’entreprises disposent d’un lieu de travail partagé. C’est un espace où chacun peut travailler librement, aux côtés des autres entrepreneurs. Ce  concept permet un réel partage d’expériences. C’est notamment le cas de l’espace de coworking à saint étienne de montluc.

Enfin, il s’agit d’une solution avantageuse, notamment pour ceux qui souhaitent réduire les charges. Bien que l’intégration dans ce type de structure ait un coût, les frais d’adhésion dans un espace de coworking sont trois fois moins chers que la location d’un bureau.

Laisser un commentaire