Quelles sont les priorités pour se conformer au Règlement Général sur la Protection des Données ?

D’après de récentes études, seulement 3% des entreprises sont actuellement en conformité avec le règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Pourtant, ce texte sera applicable dès le 25 mai et il prévoit de nombreuses sanctions à destination des sociétés récalcitrantes. Il devient donc urgent de prendre certaines mesures afin d’assurer une meilleure gouvernance des données.

Comment se conformer au RGPD ?

La plupart des enseignes présentes sur internet connaissent l’existence du RGPD. Ce règlement a été promulgué en 2016, mais il  ne sera applicable qu’à partir de mai 2018. Les mesures à prendre pour s’y conformer restent assez floues. Le texte oblige les chefs d’entreprises à sécuriser leurs  systèmes  informatiques  et à mettre au point certaines stratégies afin que les internautes puissent exercer leurs nouveaux droits. Les législateurs n’ont donné aucune indication précise concernant les étapes à suivre pour mener à bien la mise en conformité.

Concrètement, les entrepreneurs doivent demander des compléments d’informations auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). La CNIL pourra fournir une feuille de route à suivre. Dans tous les cas, les administrateurs auront à adapter les procédures de traitement de données. Il faudra créer un registre permettant d’accéder facilement aux fichiers personnels des utilisateurs. Cela sera crucial pour respecter le principe d’accountability.

Les autorités de contrôle effectueront en effet des vérifications régulières. Les responsables devront prouver la conformité du système à l’aide d’une base de données respectant les dispositions légales. Dans cette optique, un logiciel RGPD sera indispensable.

Le logiciel RGPD : un outil indispensable

Comme évoqué précédemment, le RGPD n’énonce pas les mesures concrètes à prendre. Néanmoins, le texte est assez clair sur l’obligation de recruter un Data Protection Officer. Les spécialistes en la matière affirment toutefois que cela ne concerne que les établissements qui traitent des données à grande échelle à savoir les banques et les services publics.

Cependant, chaque dirigeant doit absolument se procurer un outil adéquat pour gérer les données personnelles de son entreprise. Un logiciel RGPD sera indispensable pour permettre aux citoyens d’exercer leur droit d’accès, de rectification et de surpression. Ces nouvelles prérogatives sont au cœur du RGPD. Elles garantissent à chaque personne une protection optimale de sa vie privée.

Afin d’acquérir un outil certifié par les autorités de contrôle, il suffit de contacter des éditeurs de logiciels qualifiés. Certaines agences présentes sur internet proposent des solutions adaptées. Le tarif demandé reste raisonnable compte tenu des nombreuses fonctionnalités de l’utilitaire.

Laisser un commentaire