Sur quels répertoires inscrire son entreprise ?

répertoires

Cet article sera l’occasion de distinguer les différentes catégories d’annuaires professionnels sur le net. Car il n’est pas simple de faire le tri : certains annuaires prétendent offrir gratuitement des services qu’elles facturent finalement. D’autres proposent une inscription gratuite mais la diffusion de chaque information est tarifée sous la forme d’options. Les derniers (ils sont rares) sont entièrement gratuits de l’inscription jusqu’à la réception illimitée des demandes de devis, en passant par la diffusion complète des coordonnées du professionnel.

Les annuaires professionnels les plus rentables

Nous allons aborder trois types de répertoires : les annuaires payants, les annuaires gratuits… mais payants, et les annuaires vraiment gratuits ! Pour voir un exemple de la troisième catégorie d’annuaires, veuillez cliquer ici.

Les annuaires payants

Vous connaissez sans doute ce type d’annuaires professionnels. C’est le plus ancien. Jadis, il était édité dans le format papier. La version « pages blanches » destinée aux particuliers était gratuite. La version payante « Pages jaunes » était conçue pour les professionnels qui souhaitaient y figurer. Le tarif de cette publicité dépendait de la taille de l’encadré publicitaire et des éléments qui le composaient : coordonnées, texte, logo… Les pages jaunes ont profité du développement du web pour proposer une version numérique : Pagesjaunes.fr. Pour ce qui concerne la tarification, peu de choses ont changé. L’annuaire est payant et le prix est lié au nombre d’informations que le professionnel désire ajouter à son annonce : logo, texte, second numéro de téléphone, adresse du site web, adresses des pages professionnels sur les réseaux sociaux… La différence avec l’annuaire papier reste la possibilité pour le professionnel de se connecter à son compte via la plateforme Business Center des Pages Jaunes et de renseigner ou importer les contenus dans son annonce. Attention : cela ne veut pas dire que ces éléments seront automatiquement ajoutés à sa publicité puisque chaque composante d’une annonce est une option payante. Ces soumissions vaudront au professionnel un petit appel téléphonique d’un conseiller des Pages Jaunes qui lui fera une proposition chiffrée correspondant à ses ajouts. Ce type d’annonce peut se chiffrer de dix euros à plusieurs centaines d’euros par mois, selon la taille de la localité et le secteur d’activité.

Les annuaires gratuits… mais payants !

Passons maintenant aux annuaires qui se disent gratuits mais qui ne le sont pas réellement. Effectivement, avec ces répertoires, il est possible gratuitement d’inscrire son entreprise et même de renseigner ses coordonnées. Mais ces données ne seront pas disponibles publiquement si l’entreprise ne souscrit pas à un abonnement mensuel payant. Autrement dit, cette inscription sera tout bonnement inutile si le professionnel refuse de régler sa facture. Il existe une seconde forme d’annuaire prétendument gratuit : là encore, les coordonnées ne sont pas accessibles aux internautes mais cette fois, c’est la consultation des demandes des usagers qui est payante. En somme, l’annuaire se pose comme un intermédiaire entre les entreprises et leurs clients potentiels. L’usager remplit un formulaire pour faire sa demande de devis sans connaître le nom des entreprises qui recevront sa requête. De son côté, le professionnel doit accepter une formule payante pour avoir la chance de recevoir ces demandes de devis. Mais cela ne l’assura pas de remporter le contrat car d’autres professionnels auront souscrit à la même offre que lui.

Les annuaires vraiment gratuits

La dernière catégorie concerne les répertoires entièrement gratuits. Il peut s’agir d’annuaires locaux à but non lucratif, par exemple le répertoire des entreprises d’une ville, d’une communauté de communes, d’un département (CCI, CMA…) ou d’une région. Ou alors, ce sont des annuaires privés qui ont la possibilité d’offrir aux professionnels une publicité gratuite car ils financent déjà leur coût de fonctionnement et leur rémunération grâce aux espaces publicitaires placés sur leurs pages. Sur ce type d’annuaires, l’entreprise peut diffuser son nom et ses coordonnées. Il est parfois possible, si la conception du site le permet, de renseigner d’autres informations comme le logo de la société ou l’adresse de son site web. Certains répertoires offrent même à chacune des entreprises une page dédiée dans laquelle l’entrepreneur peut décrire son activité dans un texte de présentation et profiter d’un formulaire de contact pour être contacté par mail par les internautes qui le souhaitent. S’il fallait encore le préciser, ces annuaires laissent aux professionnels et aux usagers un libre accès aux informations. Les sociétés et les internautes peuvent se contacter mutuellement de manière ouverte, sans entrave et gratuitement.

Laisser un commentaire