Tout savoir sur l’ébranchage

Sur votre terrain se trouve un arbre qui au fil du temps est devenu un beau géant. Comme toute chose, il a besoin de soins et de traitements pour être sain et ne pas être une source d’ennui que ce soit au niveau de la sécurité ou environnementale.

Un élagage est donc requis pour débarrasser l’arbre de ses ramures encombrant et stimuler sa repousse afin de contrôler sa croissance et sa posture. Pour cela un ébranchage sera pratiqué. Mais qu’est-ce qu’un ébranchage ? Pourquoi le fait-on ? Quand est-ce qu’on le pratique ? Quels sont les équipements et techniques nécessaires à son accomplissement ? Voilà les nombreuses questions auxquelles on va essayer d’apporter un éclaircissement.

La technique d’ébranchage

Élément constituant l’élagage, l’ébranchage est une technique consistant à couper les branches d’un arbre ou les cimes. Il se pratique soit au moment de l’élagage soit après l’abattage pour préparer le débitage et le dessouchage que l’on expliquera dans un autre article et elle est l’opération qui nécessite le plus de temps et d’effort dans les activités d’élagage. Se faisant en hauteur ou au sol, l’ébranchage est une tâche à confier au professionnel tel que l’entreprise d’élagage arbre 13 afin d’avoir une qualité de travail irréprochable ou assurer la sécurité des biens et des personnes aux alentours. Le moment propice pour sa réalisation est en hiver du fait du froid qui provoque la chute des feuilles donc arriver à la branche de l’arbre est plus facile pour l’ébranchage en hauteur.

Les équipements nécessaires à l’ébranchage

Pour un travail toute en sécurité, plusieurs matériels sont indispensable :

Une tronçonneuse qui est plus adaptée qu’une scie d’élagage afin d’avoir un appui stable au moment de la découpe. Plusieurs types de tronçonneuses existent : la tronçonneuse polyvalente, la tronçonneuse d’abattage, la tronçonneuse élagueuse, la perche élagueuse.

Une abatteuse qui est un véhicule de chantier utilisé le plus souvent pour abattre les arbres. Néanmoins, il est aussi équipé d’un kit spécial dédié à l’ébranchage pour un travail fiable et en sécurité.

Les matériaux de protection obligatoire.

Étant le 5e travail classé le plus à risque dans l’hexagone, le port des EPI ou Équipements de Protection individuelle est obligatoire. Maisquels sont ses fameux EPI ?

  • le casque antibruit pour ne pas être dérangé par les bruits aux alentours et pouvoir être concentré sur la tâche à effectuer
  • lunette pour protéger les yeux des sciures de bois
  • masque pour se protéger des pollens et champignons en cas d’allergie
  • des gants, vêtements et chaussures anti-coupure

Précaution pour un ébranchage en toute sécurité

Activité dangereuse, quelques précautions est à prendre obligatoirement avant d’effectuer la tâche :

  • étudier le terrain et l’arbre qui nécessite l’intervention afin de savoir les risques et les techniques adéquates à utiliser
  • vérifier le bon fonctionnement de tous les outils surtout la tronçonneuse dont un mauvais fonctionnement et utilisation pourrait causer des blessures mortelles
  • définir une zone de sécurité que l’on dégage afin que des animaux ou des personnes ne s’approchent de la zone d’intervention
  • faire des entailles de prédécoupées pour ne pas avoir à subir la tension se trouvant dans les branches

Les techniques d’ébranchage

Deux techniques existent pour mener à bien l’ébranchage des arbres après l’abattage:

  • la technique enveloppante qui consiste à débarrasser l’arbre de ses branches à partir du bas pour arriver jusqu’à la couronne qui surélève le tronc du sol ce qui facilite grandement la tâche
  • la technique du levier est la technique à utiliser pour ne pas à avoir a trop se déplacer avec la tronçonneuse, car l’ébranchage s’effectue premièrement sur toute la partie latérale du troncavant de finir le travail sur le côté opposé

Pour l’ébranchage en hauteur, il y a pas de technique suffit juste de commencer soit par le cote droit ou gauche ou encore la faire à partir du sommet.

Laisser un commentaire