Comment veiller à ce que le SEO soit profitable à votre site web ?

La question peut paraître bête, le webmaster néophyte aurait tendance à penser que son travail, s’il est fourni avec effort, amènera sans difficulté son site à se classer efficacement sur les moteurs de recherche. C’est sans compter les nombreux pièges que cachent le SEO. Car, si le référencement naturel est là pour positionner votre site web, certains chemins pour y parvenir auront l’effet inverse, voire plongeront votre site dans les oubliettes du net.

Comment échapper aux pièges du référencement naturel ?

Vous l’aurez compris : nous allons vous expliquer comment éviter les trous noirs du référencement. Cet article sera l’occasion d’aborder plusieurs notions : le netlinking, l’accessibilité des pages, l’optimisation on-page et l’analyse des requêtes. Si vous voulez approfondir cette question, vous trouverez de quoi satisfaire votre curiosité sur le site CIW : http://www.consultantinfoweb.com

Préparer votre site

Le SEO doit commencer par une analyse rigoureuse du site, ce que l’on appelle un audit SEO, permettant de déceler tous les facteurs qui auront tendance à freiner, voire à annihiler votre référencement. Ces points noirs concernent le plus souvent l’accessibilité de vos pages, pour les utilisateurs mais aussi pour les moteurs de recherche. Les pages en question ne pourront donc pas être scannées par les robots ou le seront mal, ou ne pourront pas du tout être indexées. La raison peut être diverse : une page trop lourde à charger, un design inadapté aux mobiles, une commande sur le fichier robots.txt qui bloque les robots, la structure des adresses url, une connexion est requise, la profondeur des pages…

Répondre à la demande

Le travail de référencement commence également par une analyse des besoins des internautes, et notamment une étude de leurs requêtes. Certes, il est important de référencer vos pages, mais encore faut-il les positionner sur les mots-clés et les expressions-clés recherchées par les utilisateurs ? Si votre site est bien placé sur des requêtes avec un volume de recherche faible, ces positions généreront un trafic insuffisant pour susciter un taux de transformation valable. Vos efforts seront vain, en tous cas, vous ne serez pas récompensé par le travail que vous aurez fourni sur ces requêtes. Un certain nombre d’outils en ligne présente le volume de recherches mensuelles de n’importe quel mot-clé.

Ne pas être pénalisé par Google

Vous avez repéré les requêtes les plus rentables de votre secteur. Il faut maintenant proposer pour chacune de ces recherches une page avec un contenu optimisé… Mais pas trop. L’idée n’est pas de truffer la page de mots-clés pour ne pas être pénalisé par Google Panda et surtout de proposer un contenu pertinent qui correspond aux interrogations des internautes. Par ailleurs, pour éviter d’être dans la ligne de mire de Google Penguin, il faut veiller à diversifier son profil de backlinks sur tous les aspects : les ancres (mots-clés et adresse url), les pages de destination, les domaines qui hébergent les liens. Et gare à créer ses backlinks petit à petit, surtout pendant les premiers mois d’existence du site.

Laisser un commentaire