La voiture sans permis : quand la loi se prononce

Conduire une voiture sans permis

La voiture sans permis connaît un grand succès auprès des jeunes. Ces derniers veulent conduire loin des contraintes qui ne cessent de se multiplier sur nos routes. Cette voiturette est, cependant, gérée par toute une législation qui définit les conditions nécessaires pour son déplacement. Voiture sans permis, voiturette, quadricycle léger, quadri-mobile léger… Tous ces termes sont utilisés pour désigner un seul véhicule : la voiture sans permis. Découvrez dans cet article ce que dit la loi à propos de ce moyen de transport assez important.

Qui peut conduire une voiture sans permis ?

La voiture sans permis est souvent assimilée à des personnes en situation de retrait de permis ou encore à des personnes âgées dans des zones rurales. Ces dernières années, les constructeurs de ces quadri-mobiles légers ont pu conquérir une nouvelle cible : les jeunes. D’après le texte législatif, les jeunes de plus de 14 ans peuvent se mettre au volant d’un quadricycle léger. Pour ce faire, il suffit de justifier d’un permis AM (avec l’option adéquate) qui remplace le Brevet de la Sécurité Routière. En effet, il s’agit d’une partie théorique qui se fait dans un collège ou dans un centre de formation pour adultes. Quant à la partie pratique, elle nécessite 7 heures de formation dans une auto-école sans passer un examen. Les candidats reçoivent quatre heures de formation en prise en main sur la route. Ils suivent aussi une formation de deux heures sur les équipements et les entretiens nécessaires et d’une heure pour les sensibiliser aux risques et aux bons réflexes sur la route.

La voiture sans permis : quelles caractéristiques ?

Il est à noter que le texte de loi a aussi défini les caractéristiques techniques de la voiture sans permis. Il s’agit d’un quadricycle léger dont la vitesse maximale est de 45 km/h. La puissance maximale de ce véhicule ne doit pas dépasser les 6 kW (soit à peu près 8 chevaux). De plus, le poids à vide est de 425 kg. La limitation de vitesse fait que les voitures sans permis ne sont pas admises sur les autoroutes, les nationales et les périphériques.

La voiture sans permis : une option sécurisante, mais onéreuse

Selon une étude réalisée en mai 2017, 49 % des conducteurs des voitures sans permis sont âgés de moins de 32 ans. Les conducteurs de moins de 25 ans représentent 13 % du marché. Les mineurs sont de 9 %. Ainsi, on remarque que la voiture sans permis est à la mode parmi les adolescents et les jeunes adultes. Pour les parents, un véhicule de cette taille avec de telles caractéristiques est beaucoup plus sécurisant qu’une voiture ordinaire. Par contre, il s’agit d’un investissement très important surtout pour les jeunes et les ados. Entre sécurité et investissement considérable, c’est aux parents de décider d’opter ou non pour la voiture sans permis. Les marques qui proposent ce véhicule sont très variées. Les prix varient en fonction des caractéristiques et des options offertes.

Pour conclure

La voiture sans permis est un véhicule léger sous la forme d’un quadricycle qui roule avec une vitesse maximale de 45 km/h. Cette limitation de vitesse le rend inadapté aux autoroutes et aux nationales. Ce véhicule peut être conduit par les jeunes à partir de 14 ans. Pour les parents, une voiture sans permis est une bonne alternative au scooter ou à la voiture ordinaire, car elle est plus sécurisée. Cependant, le quadricycle mobile est un peu onéreux pour un adolescent. Sur le marché, il y a une panoplie de marques et de modèles. L’offre est très riche.

Laisser un commentaire